Accueil

Lancement de l'Alliance mondiale pour l’alphabétisation dans le cadre de l’apprentissage tout au long de la vie (GAL)

8 septembre 2016

Lors des manifestations liées à la Journée internationale de l'alphabétisation de cette année, qui ont eu lieu le 8 septembre 2016 au Siège de l'UNESCO, à Paris, la Directrice générale de l'UNESCO, Mme Irina Bokova, a lancé l'Alliance mondiale pour l’alphabétisation dans le cadre de l’apprentissage tout au long de la vie (GAL). L'Alliance est un partenariat multipartite dont l'objectif est de promouvoir l'alphabétisation au cours des quinze prochaines années au sein du Programme de développement durable à l’horizon 2030. C'est l'Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie (UIL), à Hambourg, qui coordonnera cette initiative pour le compte de l'UNESCO. L'Alliance se composera de représentants des États membres, d'organisations régionales, d'agences et d'instituts spécialisés de l'ONU, de donateurs ainsi que de représentants du secteur privé et de la société civile. Elle œuvrera pour atteindre la cible de l’Objectif de développement durable 4 relative à l’alphabétisation, à savoir garantir que d'ici à 2030, « tous les jeunes et une proportion considérable d’adultes, hommes et femmes, sachent lire, écrire et compter ».

Contexte de l’Alliance globale pour l’alphabétisation

Depuis la création de l'UNESCO, l'alphabétisation est l'un des mandats phares de l'Organisation. Lors de sa 68ème session, en 2013, l’Assemblée générale des Nations Unies a exprimé sa vive préoccupation concernant le fait que l’alphabétisation au niveau mondial demeure un objectif inachevé, a reconnu l’importance des mesures et des programmes nationaux pour promouvoir l’alphabétisation dans le monde et a demandé à l’UNESCO de renforcer son rôle de coordinateur et de catalyseur. L’Assemblée générale a également encouragé l’UNESCO à poursuivre ses consultations avec les États membres et les partenaires de développement afin d’élaborer une vision de l’alphabétisation et un programme pour l'après Décennie des Nations Unies pour l’alphabétisation (2003–2012). Lors de sa 37ème session, en 2013, la Conférence générale de l’UNESCO a pris la résolution de « poursuivre les consultations avec les États membres et les partenaires de développement en vue de mettre en place un partenariat multipartite pour l’alphabétisation qui garantisse la poursuite à long terme et à l’échelle mondiale des efforts en faveur de l’alphabétisation ». C’est dans ce contexte que plus de 100 experts venus de 34 pays ont salué et soutenu la proposition de créer une Alliance mondiale pour l’alphabétisation dans le cadre de l’apprentissage tout au long de la vie. Parmi ces experts étaient présents des représentants de l'ONU et des gouvernements, des donateurs, des organisations non gouvernementales nationales et internationales ainsi que des représentants du secteur privé.

Objectif de l'Alliance

Étant donné que l'alphabétisation joue un rôle direct ou indirect dans plusieurs des Objectifs de développement durable, le rôle de l'Alliance est d'aider les États membres à faire des progrès pour atteindre les objectifs du Programme de développement durable à l’horizon 2030. L'Alliance promouvra une approche intégrée, innovante et inclusive de l'alphabétisation qui reconnaît la nature intégrée et les interrelations entre les Objectifs de développement durable. De plus, l'Alliance encouragera la mise en place de politiques cohérentes, promouvra l'innovation par le biais de l'utilisation de la technologie, élargira les possibilités d’alphabétisation à tous les groupes d'âge et rendra l’alphabétisation plus pertinente. En résumé, l’Alliance encouragera et promouvra les programmes collaboratifs qui mettent en lien l’alphabétisation et le Programme de développement durable dans une approche d’apprentissage tout au long et dans toutes les dimensions de la vie.

Comment l'Alliance sera-t-elle gérée ?

L'Alliance sera facilitée et conseillée par un groupe mené par l'UNESCO et composé de représentants des États membres, d'organisations intergouvernementales, de donateurs, de représentants de la société civile et du secteur privé ainsi que d'experts. Le secrétariat sera installé dans les locaux de l'Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie, à Hambourg.

Les progrès accomplis jusqu'à présent

La première réunion du Groupe de base de l'Alliance a eu lieu à Paris, le 23 mai 2016. 35 représentants des États membres, des organisations régionales, de la société civile, des universités et du secteur privé ont recommandé un certain nombre d'activités axées sur la réalisation des objectifs clés de l'Alliance. Le Groupe de base a recommandé que l'Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie se charge des étapes préparatoires pour le lancement officiel de l'Alliance, le 8 septembre 2016, dans le cadre des manifestations liées à la Journée internationale de l'alphabétisation, à Paris et dans le monde. La deuxième réunion du Groupe de base de l'Alliance aura lieu le 7 septembre 2016 au Siège de l'UNESCO, à Paris. Une des questions centrales inscrites à l'ordre du jour de cette réunion est l'élaboration d'une feuille de route pour les activités de l'Alliance et l'identification des thématiques nécessitant une attention particulière ainsi que la mise en place de mesures.

 

Case studies

Related Document

Related Content