L’UNESCO fait un appel à candidature pour le poste de directeur de l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie (UIL). L’UIL préconise une approche intégrée de la conception de politiques, de la recherche et formation, du renforcement des capacités, de la mise en réseau et de la publication en matière d’apprentissage tout au long de la vie.

Selon l’Institut de statistique de l’UNESCO, 758 millions d’adultes – dont deux tiers sont des femmes – n’ont toujours pas les compétences de base en lecture et en écriture. La mise en place de processus de reconnaissance et de validation pourrait être une stratégie clé pour les aider à se réengager dans l’apprentissage et atteindre les cibles de l’Objectif de développement durable 4.

« Le développement des politiques publiques dans le domaine de l’alphabétisation est tributaire de l’existence de données précises et actualisées en permanence sur le niveau des apprentissages et leurs impacts sur les capacités des bénéficiaires. Il est inutile de continuer à enseigner des programmes d’alphabétisation […] sans évaluation des acquis et la mesure de leur efficacité » M. Abdellah Benkirane, chef du gouvernement du Maroc