UIL

Institut de l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie


Accueil

JIF 2021 : l’UIL et ses partenaires appellent à l’égalité entre les genres dans et par l’apprentissage tout au long de la vie

5 mars 2021

L’éducation constitue un facteur clé pour la réalisation d’une véritable parité entre les genres, or l’égalité d’accès à l’apprentissage et aux offres en la matière pour les personnes de tous genres continue d’être un défi dans le monde entier. La pauvreté, l’isolement géographique, le statut de minorité, le handicap, les mariages et grossesses précoces, la violence sexiste et les attitudes vis-à-vis du statut et du rôle des femmes figurent parmi les nombreux obstacles qui empêchent les femmes et les filles d’exercer pleinement leur droit de participer à l’éducation, de la mener à bien et d’en bénéficier.

L’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie (UIL) poursuit son plaidoyer en faveur de l’égalité entre les genres dans et par l’apprentissage tout au long de la vie, et accorde une attention particulière à l’alphabétisation, à l’apprentissage et l’éducation des adultes (AEA) et aux activités du Réseau mondial des villes apprenantes de l’UNESCO (GNLC).

Avec nos partenaires, nous célébrons la Journée internationale des femmes 2021 en appelant toutes les parties prenantes à mettre en œuvre l’égalité entre les genres dans et par l’éducation.

 

« L’apprentissage tout au long de la vie contribue à l’égalité entre les genres en Afrique dans la mesure où il encourage le développement personnel, l’inclusion sociale, la citoyenneté active et l’employabilité. »

S. Exc. Prof. Sarah Anyang Agbor, Commissaire aux Ressources humaines, aux Sciences et à la Technologie, Commission de l’Union africaine.

« Grâce à leur pouvoir de transformation, l’apprentissage et l’éducation des adultes jouent un rôle critique dans le traitement des inégalités systémiques et intergénérationnelles, ainsi que de la discrimination dans la région Asie-Pacifique et ailleurs dans le monde. »

Maria Helen Dabu, Secrétaire générale, Association Asie-Pacifique Sud pour l'éducation de base et des adultes (ASPBAE))

« Il est temps d'instaurer l'égalité entre les générations. Notre avenir durable, nos sociétés ont besoin des précieuses contributions de tous les genres. L'éducation est l'une des clés pour libérer ces contributions. »

Katja Dörner, Maire de Bonn, Allemagne, ville membre du Réseau GNLC des villes apprenantes de l’UNESCO

« Si nous n’agissons pas maintenant, nous aurons à faire face à de sérieux effets à long terme sur l’éducation et l’égalité entre les genres, en particulier au sein des populations les plus vulnérables. »

Samah Shalaby, point focal Genre, Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie

 

À propos de la Journée internationale des femmes

Les Nations unies ont officiellement célébré la Journée internationale des femmes (JIF) pour la première fois le 8 mars 1975, à l’occasion de l’Année internationale des femmes. Depuis lors, cet événement annuel fournit l’opportunité de célébrer les réalisations en matière d’égalité entre les genres et d’autonomisation des femmes. Cependant, il permet également d’engager une réflexion critique sur le travail qui reste à faire pour garantir une parité entre les genres au niveau mondial. Cette journée sert à reconnaître les actes extraordinaires des femmes et de s’unir pour constituer une force à même de promouvoir l’égalité entre les genres sur l’ensemble de la planète.