UIL

Institut de l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie


Accueil

Lire derrière les barreaux : le pouvoir de transformation des bibliothèques en milieu carcéral

26 janvier 2022

La publication de l'Institut de l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie (UIL) intitulée Books beyond Bars : The Transformative Potential of Prison Libraries, qui souligne la contribution des bibliothèques en milieu carcéral au développement éducatif et personnel des adultes et des jeunes incarcérés, est désormais disponible en espagnol.

Una lectura más allá de las rejas: el potencial transformativo de las bibliotecas penitenciarias examine les expériences de divers systèmes de bibliothèques pénitentiaires dans le monde et identifie d’une part des exemples de bonnes pratiques mais aussi les défis qui y sont liés. L'ouvrage démontre le potentiel des bibliothèques en milieu carcéral en tant qu'espaces d'évasion intellectuelle, de découverte et d'apprentissage. La publication étudie également le rôle essentiel que jouent les bibliothèques au sein des prisons pour préparer les détenus à leur réinsertion dans la société, une fonction importante des établissements pénitentiaires. La plupart des détenus sont issus de milieux socio-économiques difficiles, affichent souvent un faible niveau d'éducation et sont dotés de compétences limitées en matière d'alphabétisation. Il est donc particulièrement important de leur donner accès à des ressources éducatives.

Divers exemples de pays hispanophones figurent dans cette publication. Au Chili, par exemple, le service des bibliothèques publiques a mis en œuvre un plan de bibliothèques carcérales visant à promouvoir de meilleures habitudes de lecture parmi les détenus et à faire de la bibliothèque un « centre culturel » dans tous les établissements pénitentiaires du pays. Les collections de livres ont été étendues et les bibliothèques des prisons ont été transformées en espaces accueillants proposant divers ateliers et séances de groupe.

En Colombie, le réseau de bibliothèques publiques du district de Bogota, la capitale du pays, met à la disposition des prisons une sélection de ses collections par le biais d'une initiative de prêt interbibliothèques appelée le programme « Travelling Suitcase ». En Argentine, le « Sunflower Network » documente et partage les expériences des bibliothèques en milieu carcéral. Il comprend un blog et une collection d'œuvres d'art de prisonniers, notamment des poèmes, des récits, des dessins et des textes.

La traduction espagnole de Books beyond Bars a été rendue possible par le CERLALC (Centre régional pour la promotion du livre en Amérique latine et dans les Caraïbes).

Télécharger la publication : Una lectura más allá de las rejas: el potencial transformativo de las bibliotecas penitenciarias

Note d'orientation sur les bibliothèques pénitentiaires (en espagnol)