UIL

Institut de l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie


Accueil

L'Assemblée générale des Nations Unies appelle à financer durablement l'alphabétisation des jeunes et des adultes durant la période de COVID-19 et au-delà

19 novembre 2020

Le 16 novembre 2020, la Troisième Commission de l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté par consensus la résolution « L'alphabétisation, enjeu vital : définir les futurs programmes d’action ». Traditionnellement présentée par la Mongolie, cette résolution a été soutenue par un nombre accru de 114 États membres cette année.
Dans cette résolution, l'Assemblée générale des Nations Unies a souligné que l'alphabétisation est « le premier élément de l'apprentissage tout au long de la vie, et une étape obligatoire sur la voie de l’exercice des droits humains et des libertés fondamentales ainsi qu’un moteur du développement durable ». Elle rappelle également que l'alphabétisation est cruciale pour « l'acquisition par chaque enfant, chaque jeune et chaque adulte des connaissances, compétences et aptitudes essentielles qui leur permettront de faire face aux problèmes qu’ils pourraient rencontrer au cours de leur existence, et qu’elle représente une condition essentielle de l'apprentissage tout au long de la vie ».
La résolution exprime une profonde préoccupation quant au fait que, même avant la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19), 773 millions d'adultes, dont deux tiers étaient des femmes, ne possédaient pas les savoirs de base en matière d'alphabétisation. Elle souligne que plus de 617 millions d'enfants et d'adolescents n'avaient pas un niveau minimum de compétence en lecture et en mathématiques, et que 258 millions d'enfants, d'adolescents et de jeunes dans le monde n'étaient pas scolarisés, selon l'UNESCO.
Face à la pandémie de COVID-19, cette résolution appelle les partenaires internationaux du développement et les gouvernements à veiller à ce que des fonds suffisants et durables continuent d'être mobilisés, y compris pendant la pandémie de COVID-19, par et via « les mécanismes internationaux de financement de l'éducation existants, de façon à cibler aussi expressément l'alphabétisation des jeunes et des adultes ».
La résolution appelle les gouvernements à tous les niveaux à intensifier les programmes d'alphabétisation pour tous les garçons et les filles, les jeunes et les adultes, y compris les personnes âgées, et à accorder une attention particulière à ceux qui sont vulnérables ou marginalisés. Elle souligne également l'importance pour les États membres, les organisations des Nations Unies, la société civile, les universités et le secteur privé de contribuer collectivement à l’exécution des stratégies (2020-2025) de l'Alliance mondiale pour l'alphabétisation.
En adoptant la résolution, les États membres ont pris note de la nouvelle stratégie de l'UNESCO pour l'alphabétisation des jeunes et des adultes (2020-2025) et de son plan d'action, et invitent l'UNESCO à poursuivre le rôle qui lui a été confié de diriger et de coordonner le programme Éducation 2030, en particulier par l'intermédiaire du comité directeur ODD-Éducation 2030, un mécanisme mondial inclusif de consultation et de coordination multipartite pour l'éducation dans le programme 2030.
L'Assemblée générale des Nations Unies souligne également le « rôle de coordonnateur et de catalyseur [de l'UNESCO] en exécutant la stratégie de l'Alliance mondiale pour l'alphabétisation et en continuant, en collaboration avec ses partenaires, d’aider les États membres à renforcer leurs capacités concernant l’élaboration des politiques, l’exécution des programmes, le suivi et l'évaluation ». L'Alliance mondiale pour l'alphabétisation est coordonnée par l'Institut de l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie.
(Source : Bureau de l'UNESCO à New York)
Plus d'informations sur l'Alliance mondiale pour l'alphabétisation