UIL

Institut de l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie


Accueil

Recherche-action : mesure des résultats de l’apprentissage des bénéficiaires des programmes d’alphabétisation (RAMAA)

Mesure des niveaux d’alphabétisme en Afrique de l’Ouest et centrale

Le faible taux d’alphabétisme persistant chez les jeunes et les adultes, notamment en Afrique subsaharienne, constitue un obstacle majeur au développement durable, à la paix et à la cohésion sociale. L’absence de données fiables sur l’alphabétisme pose un défi essentiel à de nombreux pays. Les décideurs politiques et les partenaires au développement doivent disposer de ces informations pour répondre aux besoins des citoyens et pour planifier des interventions, les piloter et les suivre, et procéder à leur évaluation.

Dans ce contexte, et à la demande de plusieurs pays, la RAMAA a été créée dans cinq pays d’Afrique en 2011 ; sept autres pays s’y sont joints en 2016.

Le projet a pour objectif d’améliorer les cadres d’évaluation communs ainsi que les items de tests et les questionnaires de contexte. En outre, il renforce les capacités nationales et la coopération Sud-Sud.

Pour la mise en œuvre de la RAMAA une réunion préparatoire a été organisée avec les intervenants suivants : experts nationaux (évaluateurs, sociologues et pédagogues chargés de l’alphabétisation au sein des ministères de l’Éducation, acteurs concernés de la société civile, instituts nationaux de statistique et universités nationales), UNESCO (UIL, bureaux hors siège de l’UNESCO), experts internationaux (chercheurs universitaires, Organisation de coopération et de développement économiques [OCDE], Conférence des ministres de l’Éducation des États et gouvernements de la Francophonie [CONFEMEN]), qui ont déterminé l’étendue de l’études et en ont élaboré les caractéristiques. Cette réunion a été suivie d’une phase de test préalable, puis de la phase principale d’évaluation.

La RAMAA participe à la réalisation de tous les Objectifs de développement durable (ODD), notamment de la cible 4.6 de l’ODD 4 (« faire en sorte que tous les jeunes et une proportion considérable e d’adultes, hommes et femmes, sachent lire, écrire et compter ») et de l’indicateur 4.6.1. de l’ODD 4 (« le pourcentage de la population d’une tranche d’âge donnée atteignant au moins un certain niveau de maîtrise de compétences fonctionnelles en matière (a) de lecture et d’écriture et (b) de calcul, pour chaque sexe »). La RAMAA contribue aussi à la mise en œuvre de la Stratégie continentale d’éducation pour l’Afrique (CESA, sigle anglais) 2016-2015.

Durant sa deuxième phase actuellement en cours (2016-2020), le projet s’étendra et intégrera sept autres pays : le Bénin, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, le Tchad, et le Togo. Les pays participants bénéficieront d’un soutien pour le développement d’instruments contextualisés leur permettant d’établir des mesures et de compiler des données fiables sur l’alphabétisme des jeunes et des adultes.

Les partenaires : l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA) et l’Institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation (IFEF).

 

Recherche-action


Action research