UIL

Institut de l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie


Accueil

L’Algérie adopte une nouvelle stratégie d’alphabétisation : exemple de réussite de Hassène Slimani, boursier de l’UIL

28 mai 2019

L’Office national d’alphabétisation et d’enseignement pour adultes (ONAEA) en Algérie a adopté une nouvelle stratégie nationale d’alphabétisation (SNA), qui met à profit les succès et comble les déficits du mécanisme existant précédemment. Certaines composantes de la SNA sont d’ores et déjà mises en œuvre, telles que le développement d’un cadre national de référence des compétences clés pour les apprenants adultes et la promotion d’une approche intergénérationnelle de l’alphabétisation.

M. Hassène Slimani, Directeur du bureau de l’ONAEA de Tizi Ouzou en Algérie a participé au Programme de bourses CONFINTEA de l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie (UIL) en novembre 2017. À cette occasion, il a travaillé sur la nouvelle stratégie d’alphabétisation de l’Algérie avec une équipe d’experts de l’UIL. L’un des objectifs primaires de cette nouvelle stratégie consiste à renforcer les compétences des apprenants adultes en adaptant le contenu des programmes d’apprentissage et d’éducation des adultes (AEA) à leurs besoins et à ceux de la main d’œuvre et de la société. Cela comprend l’élaboration d’un cadre national homogène de compétences des apprenants adultes et la promotion de l’utilisation des technologies numériques pour faire progresser l’apprentissage à distance. La stratégie, en vigueur jusqu’à 2030, vise à réduire de moitié le nombre d’adultes illettrés dans le pays d’ici 2025.

Grâce à l’éclairage fourni par la Recommandation de l’UNESCO sur l’apprentissage et l’éducation des adultes (2015), la nouvelle SNA de l’Algérie adopte une approche d’apprentissage tout au long de la vie et, en tant que telle, embrasse le concept d’apprentissage conçu comme un continuum, de l’alphabétisation de base à la formation professionnelle et au développement des ressources humaines. La stratégie vise non seulement les adultes illettrés mais également ceux dotés de faibles niveaux d’alphabétisme et ceux qui, pour diverses raisons, ne se sont pas engagés sur la voie de l’apprentissage tout au long de la vie.

La nouvelle SNA a entre autres pour objectif de refaçonner le discours national sur l’analphabétisme, qui est traditionnellement considéré comme un déficit à éliminer, pour concevoir l’alphabétisation comme un investissement dans les ressources humaines. Cette démarche implique une reconnaissance au niveau national du pouvoir et du potentiel qu’a  l’apprentissage des adultes de contribuer à la réalisation d’un avenir durable pour l’Algérie.  

« Après avoir participé au Programme de bourses CONFINTEA, j’ai partagé ce que j’avais appris à l’UIL avec les acteurs clés de l’alphabétisation et l’éducation des adultes en Algérie » a expliqué M. Slimani. « Mon objectif était également de contribuer au renforcement des capacités nationales dans le domaine de la mise en œuvre, du suivi et de l’évaluation des politiques et programmes d’alphabétisation. » M. Slimani a ajouté que sa participation au programme lui avait fourni de nouvelles compétences et connaissances dans le domaine de l’éducation des adultes et de l’apprentissage tout au long de la vie, qui lui ont permis d’informer son département au sein du ministère.

Pour garantir le succès de la nouvelle SNA, l’ONAEA projette de mener des campagnes d’information avec ses partenaires institutionnels, les organisations de la société civile, les apprenants et les enseignants. Un programme important de formation à l’intention des facilitateurs en éducation des adultes du pays est également en cours de développement.

De 2011 à 2017, l’UIL a accueilli 38 boursiers (19 hommes et 19 femmes, 31 d’entre eux étaient des cadres du gouvernement et 7 des représentants d’ONG) originaires de 32 pays. Le dernier cycle du programme a été organisé en novembre 2017.

 

Case studies

Related Document

Related Content