Home

Réseau mondial UNESCO des villes apprenantes

L’apprentissage tout au long de la vie, un pilier des villes apprenantes

Réseau mondial UNESCO des villes apprenantes 

Le Réseau mondial UNESCO des villes apprenantes constitue un réseau d’envergure mondiale axé sur les politiques internationales et une source d’inspiration, de savoir-faire et d’exemples de bonnes pratiques. Il a pour mission de soutenir et d’accélérer la pratique de l’apprentissage tout au long de la vie dans les villes du monde en stimulant le dialogue sur les politiques et l’apprentissage mutuel entre les villes membres, en forgeant des liens, en favorisant les partenariats, en créant des capacités et en développant des instruments qui encouragent et reconnaissent les progrès accomplis. Le réseau soutient la poursuite des 17 Objectifs de développement durables (ODD), notamment de l’ODD 4 (« Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ») et de l’ODD 11 (« Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables »).

Qu’est-ce qu’une ville apprenante ?

Une ville apprenante favorise le développement de l’apprentissage tout au long de la vie pour tous. Pour l’UNESCO, une ville apprenante est une ville qui

  • mobilise efficacement ses ressources dans tous les secteurs pour favoriser un apprentissage inclusif, allant de l’éducation de base à l’enseignement supérieur ;
  • ravive l’apprentissage dans les familles et communautés ;
  • facilite l’apprentissage pour l’emploi et au travail ;
  • étend l’usage des techniques modernes d’apprentissage ;
  • améliore la qualité et l’excellence de l’apprentissage et
  • favorise une culture de l’apprentissage tout au long de la vie.

Ce faisant, la ville apprenante favorise l’autonomisation individuelle et l’inclusion sociale, le développement économique et la prospérité culturelle ainsi que le développement durable.

Comment le projet a-t-il évolué ?

En 2013, l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie a créé le Réseau mondial des villes apprenantes de l’UNESCO pour favoriser la cohésion sociale, le développement économique et le développement durable dans les zones urbaines. Cette année-là, la première Conférence internationale sur les villes apprenantes a adopté la Déclaration de Pékin sur la création des villes apprenantes et le Référentiel de la ville apprenante qui sont les documents d’orientation du réseau. En 2015, le réseau a commencé à accepter des membres. Depuis, il est devenu l’une des forces motrices pour promouvoir l’apprentissage tout au long de la vie et ainsi permettre d’atteindre les Objectifs de développement durable de l’ONU au plan local.  

De nouvelles règles d’adhésion ont récemment été introduites, à savoir  :

  • le Réseau UNESCO des villes apprenantes n’accepte qu’un maximum de trois nouvelles villes membres d’un même pays par an ;
  • les candidatures ne sont examinées et acceptées que durant la période du 1er mars au 30 avril ;
  • les villes déjà membres doivent présenter tous les deux ans un rapport d’avancement de leur projet de ville apprenante à l’équipe de coordination du Réseau mondial UNESCO des villes apprenantes.