Home

L’Alliance mondiale pour l’alphabétisation dans le cadre de l'apprentissage tout au long de la vie (GAL)

p>L'alphabétisation fait partie intégrante du droit à l'éducation et constitue le fondement de l'apprentissage tout au long de la vie, ainsi qu'un moteur du développement durable. Elle renforce l'autonomie des individus, améliore les moyens de subsistance, permet une plus grande participation à la société et au marché du travail, est bénéfique pour la santé et la nutrition des enfants et des familles, et réduit la pauvreté.

 

On estime que 773 millions d'adultes dans le monde ne possèdent toujours pas les compétences de base en matière de lecture, d'écriture et de calcul, dont deux tiers sont des femmes. L'Asie du Sud abrite près de la moitié de cette population mondiale de jeunes et d'adultes dépourvus de ces compétences de base, tandis que 27 % vivent en Afrique subsaharienne. Les 10 % restants se trouvent en Asie de l'Est et du Sud-Est, 9 % en Afrique du Nord et en Asie occidentale, tandis qu'environ 4 % vivent en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Un effort concerté est nécessaire en matière d'élaboration de politiques et d'investissements financiers pour garantir l'alphabétisation de tous, en particulier des plus défavorisés. À cette fin, l'Alliance mondiale pour l'alphabétisation dans le cadre de l'apprentissage tout au long de la vie (GAL) a été lancée en 2016 pour faire progresser les efforts mondiaux en matière d'alphabétisation et relever les défis liés à la promotion de l'alphabétisation dans le monde. L'Institut de l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie (UIL) fait office de secrétariat de l'Alliance mondiale.

Qu'est-ce que l’Alliance mondiale GAL ?

L'Alliance mondiale pour l'alphabétisation dans le cadre de l'apprentissage tout au long de la vie (GAL), lancée en 2016, regroupe les pays dont le taux d'alphabétisme des adultes est inférieur à 50 % et les neuf pays les plus peuplés du monde, qui abritent 67 % de la population mondiale de jeunes et d'adultes ne possédant pas les compétences de base en lecture, écriture et calcul. Aujourd'hui, l’Alliance  est composée de 29 pays fortement engagés dans l'amélioration de l'alphabétisation des jeunes et des adultes.

L’Alliance engage une multiplicité de parties prenantes pour défendre l'importance de l'alphabétisation des jeunes et des adultes et pour catalyser de manière efficace et coordonnée les efforts visant à améliorer les taux d'alphabétisme dans les pays qui en ont le plus besoin.

Les objectifs de l’Alliance

  • Améliorer la collaboration (intersectorielle) des parties prenantes de l'Alliance  pour le développement de l’alphabétisme  et de la numératie aux niveaux international, régional, national et local ;
  • Accroître les ressources pour la mise en œuvre des efforts d'alphabétisation des 29 pays de l'Alliance en renforçant la volonté politique, les engagements et la sensibilisation du public ;
  • Renforcer la capacité des pays membres de l'Alliance à formuler, mettre en œuvre et suivre les politiques et programmes d'éducation pour la promotion de l'alphabétisme  et de la numératie ;
  • Améliorer la création et le partage des connaissances pour la conception et la mise en œuvre de politiques d'alphabétisation fondées sur des données probantes dans les pays membres de l’Alliance.

Stratégie de l’Alliance pour 2020-2025

Étroitement alignée sur la stratégie de l'UNESCO pour l'alphabétisation des jeunes et des adultes (2020-2025), la stratégie de l’Alliance  a été adoptée en avril 2020 et sert de cadre d'orientation pourses travaux. La stratégie définit cinq domaines d'action prioritaires pour faire progresser l'alphabétisme et la numératie dans les pays membres de l'Alliance mondiale pour l'alphabétisation (GAL) : (1) politique et planification ; (2) équité et inclusion ; (3) innovation ; (4) données et suivi ; et (5) partenariats et coopération.

Ces domaines ciblent les jeunes et les adultes issus des milieux les plus défavorisés afin de les aider à développer leurs compétences en matière d’alphagbétisme littératie et de numératie, et donc leur potentiel de progrès dans leur vie personnelle, communautaire et professionnelle.

En savoir plus sur la Stratégie 2020-2025